Titres

  1. Accueil
  2. Titres
  3. Détails
image description
  • Romans

Coups de théâtre 

    Saint-Pacôme est un petit village tranquille jusqu’au jour où une jeune femme au style gothique, qui prétend être l’incarnation de la déesse Perséphone et que plusieurs considèrent comme une vampire, décide de s’y installer.

    Celle que l’on surnomme la Déesse est vénérée par les clients du bar où elle travaille comme serveuse. Ces hommes, dont elle semble pouvoir corrompre la moralité avec une aisance désarmante, contribuent à alimenter le mystère qui l’entoure dans tout le village.

    Comme si la présence de cette étrange personne ne suffisait pas, Saint-Pacôme est projeté au cœur de l’actualité suite à un événement tragique. Une jeune comédienne du nom de Myrina Simard est abattue sur la scène du Théâtre du Moulin un soir de grande première. Triste dénouement pour une pièce qu’elle avait elle-même écrite et dans laquelle elle tenait le rôle principal.

    Le caporal Gérard Leclerc, présent dans la salle, intervient rapidement et impose sa vision des événements. Avec lui, l’affaire est vite réglée. C’est Pierre-Luc Charron, celui qui tenait l’arme, qui a volontairement remplacé la balle à blanc par une vraie balle.

    Dépêché sur les lieux, le sergent détective Benoît Roussin ne manifeste pas la même assurance inébranlable. D’autres membres de la troupe auraient pu souhaiter la mort de Myrina et remplacer la balle dans un revolver qui, de toute évidence, a été laissé sans surveillance dans les heures qui ont précédé la représentation.

    Aidé des enquêteurs locaux, Stéphanie Mercier et Denis Cloutier, il tente de percer le mystère. Et cette enquête l’amène à faire une découverte troublante sur le passé de la famille de la victime.

  • Auteur: Maurice Gagnon
  • Date de publication:2005
  • Titre:Coups de théâtre 
  • Lieu d'édition:Chicoutimi
  • Maison d'édition:Les éditions JCL
  • Nombre de pages:316

Auteur du livre

image description

Maurice Gagnon

Maurice Gagnon est né en 1964 à Saint-Pacôme-de-Kamouraska. Dans les années 1980, il a fait des études en sciences humaines au Cégep de La Pocatière et en communication/journalisme à l’université Laval.

Voir fiche de l'auteur